Aimia annonce le renouvellement de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités

////Aimia annonce le renouvellement de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités
Aimia annonce le renouvellement de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités 2017-12-07T17:52:34+00:00

15.05.2015

MONTRÉAL, le 15 mai 2015 /CNW Telbec/ – Aimia Inc. (TSX : AIM) a annoncé aujourd’hui qu’elle a reçue l’approbation de la Bourse de Toronto relativement au renouvellement de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités visant l’acquisition aux fins d’annulation d’un nombre maximal de 16 346 860 de ses actions ordinaires, soit 10 % du flottant de 163 468 604 actions ordinaires en date du 14 mai 2015, par l’intermédiaire de la Bourse de Toronto et de systèmes de négociation parallèles (comme Alpha ATS) ou par tout autre moyen permis par la TSX, y compris des opérations croisées prédéterminées, des offres franches et des achats de blocs, entre le 20 mai 2015 et le 19 mai 2016. Aimia peut également racheter des actions ordinaires aux fins d’annulation au moyen de contrats de gré à gré aux termes d’une ordonnance de dispense d’offre publique de rachat émise par un organisme de réglementation des valeurs mobilières. Les rachats sur le marché libre par l’intermédiaire de la Bourse de Toronto et de systèmes de négociation parallèles se feront au cours du marché au moment du rachat. Le prix des actions rachetées par contrat de gré à gré aux termes d’une ordonnance de dispense d’offre publique de rachat émise par un organisme de réglementation des valeurs mobilières sera inférieur au cours en vigueur pour ces actions comme il est prévu dans l’ordonnance. Au 14 mai 2015, il y avait 163 748 373 actions ordinaires émises et en circulation.

La moyenne quotidienne des opérations à la Bourse de Toronto au cours des six derniers mois a été de 451 898 actions ordinaires. Aux termes des règlements de la Bourse de Toronto, Aimia pourra racheter chaque jour un nombre maximal d’actions équivalant à 25 % de cette moyenne, soit 112 974 actions ordinaires. De plus, Aimia pourra acheter hebdomadairement un bloc (défini dans le Guide à l’intention des sociétés de la TSX) d’actions ordinaires dont des initiés d’Aimia ne sont pas directement ou indirectement propriétaires, conformément aux règlements de la Bourse de Toronto. Les actions ordinaires achetées dans le cadre de l’offre publique de rachat dans le cours normal des activités seront annulées.

Le conseil d’administration d’Aimia a conclu que le rachat des actions ordinaires constitue une utilisation judicieuse des fonds de la société en vue d’augmenter la valeur du placement des actionnaires, étant donné que le cours de ses actions ordinaires ne reflète pas toujours la valeur sous-jacente d’Aimia.

Du 16 mai 2014 au 14 mai 2015, Aimia a racheté aux fins d’annulation un total de 10 761 216 de ses actions ordinaires en vertu de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités actuellement en vigueur, au prix moyen pondéré de 13,59 $ l’action.

À propos d’Aimia

Aimia Inc. (TSX : AIM) est une entreprise de marketing propulsé par les données et d’analytique de la fidélité. Nous fournissons à nos clients les connaissances sur la clientèle dont ils ont besoin pour prendre des décisions commerciales plus éclairées, et pour bâtir à long terme des relations individuelles pertinentes et gratifiantes qui font évoluer l’échange de valeur dans l’intérêt mutuel de nos clients et des consommateurs.

Aimia, qui compte quelque 4 000 employés dans 20 pays, forme des partenariats avec des groupes d’entreprises (coalitions) et des compagnies individuelles pour les aider à générer, à recueillir et à analyser des données sur les clients, et obtenir des connaissances pouvant être mises en application.

Nous avons recours pour cela à nos propres programmes de fidélisation coalisés comme Aéroplan au Canada et Nectar au Royaume-Uni, et à la prestation de services axés sur les stratégies de fidélisation ainsi que le développement, la mise en oeuvre et la gestion de programmes soutenus par des produits et des plateformes technologiques de premier plan comme la plateforme de fidélisation Aimia et Smart Button, et par l’entremise de nos services d’analytique et de connaissances comme Intelligent Shopper Solutions. Nous possédons dans d’autres marchés une participation dans des programmes de fidélisation comme Club Premier au Mexique, Air Miles Moyen-Orient et Think Big, un partenariat avec Air Asia et Tune Group. Nos clients sont variés, et nous nous démarquons par notre expertise, sans pareille dans l’industrie, des biens de consommation courante, de la vente au détail, des services financiers et des secteurs du voyage et du transport aérien à l’échelle mondiale afin de répondre à leurs besoins particuliers.

Pour consulter la liste intégrale de nos partenariats et investissements, et pour obtenir plus de renseignements sur Aimia, visitez www.aimia.com.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Ces derniers se reconnaissent en général à l’usage de termes tels que « perspectives », « prévisions », « cibles », « hypothèses » et d’autres expressions semblables, ou à l’emploi de la forme future ou conditionnelle de termes comme « prévoir », « croire », « pouvoir », « estimer », « s’attendre à », « avoir l’intention de », « planifier » ou « projeter ». Ces énoncés peuvent porter, par exemple, sur des stratégies, des attentes, des objectifs, des activités prévues ou des mesures à venir sans s’y limiter.

De par leur nature, les énoncés prospectifs partent d’hypothèses et sont soumis à d’importants risques et incertitudes. Les prévisions, les prédictions ou les énoncés prospectifs ne sont pas fiables en raison notamment de la nature évolutive des événements externes et des incertitudes auxquelles les activités et la structure de l’entreprise sont soumises en général. La réalité pourra se révéler très différente des résultats exprimés dans les énoncés prospectifs pour de nombreuses raisons, entre autres la dépendance envers les partenaires d’accumulation importants et les clients, l’incapacité de protéger les bases de données, la cybersécurité et la protection des renseignements personnels des consommateurs, les changements apportés au programme Aéroplan, la dépendance envers les partenaires d’échange, les conflits d’intérêts, un nombre plus élevé que prévu d’échanges contre des primes, la réglementation, la situation de l’économie ou du marché de détail, la concurrence, les problèmes de liquidité d’Air Canada ou les perturbations touchant l’industrie du voyage, des changements dans le secteur du transport aérien et une hausse des coûts des transporteurs aériens, les coûts d’approvisionnement et de capacité, les frais d’échange futurs non provisionnés, les changements aux programmes de fidélisation coalisés, la nature saisonnière des activités, d’autres facteurs et le rendement antérieur, les activités à l’étranger, les poursuites, la dépendance envers le personnel clé, les relations de travail, le passif au titre des régimes de retraite, les pannes d’équipement électronique et l’incapacité d’utiliser les logiciels tiers, l’incapacité de protéger les droits de propriété intellectuelle, les fluctuations des taux d’intérêt et du change (y compris le risque de change sur ses activités étrangères libellées dans une autre monnaie que le dollar canadien, soit principalement la livre sterling et l’exposition aux fluctuations découlant de la variation des cours de change), le niveau d’endettement et les clauses restrictives relativement à la dette actuelle et future, l’incertitude des versements de dividendes, la gestion de la croissance, les notations, les audits effectués par les autorités fiscales de même que les autres facteurs précisés dans les autres documents publics d’Aimia déposés auprès des organismes de réglementation en valeurs mobilières canadiens.

Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes témoignent des attentes d’Aimia au 15 mai 2015 et ils pourraient changer après cette date. Toutefois, Aimia n’a aucunement l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit en raison d’une nouvelle information, d’un fait nouveau ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé en vertu des règlements en valeurs mobilières applicables.

SOURCE AIMIA

Analystes et investisseurs: Angela McMonagle, 647 428-5280, angela.mcmonagle@aimia.com; Médias: Krista Pawley, 416 352-3794, krista.pawley@aimia.com