Rupert Duchesne, chef de la direction du groupe, Aimia, nommé par l’Ordre du Canada

////Rupert Duchesne, chef de la direction du groupe, Aimia, nommé par l’Ordre du Canada
Rupert Duchesne, chef de la direction du groupe, Aimia, nommé par l’Ordre du Canada 2017-12-05T19:58:46+00:00

30.06.2016

Aimia est fière d’annoncer que Rupert Duchesne, chef de la direction du groupe, a été nommé aujourd’hui récipiendaire de l’Ordre du Canada,  une distinction qui vise à reconnaître les réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. (Le communiqué du gouverneur général, qui inclut la liste des récipiendaires, peut être consulté ici.)

Rupert a été récompensé « pour avoir propulsé son entreprise à l’avant-scène mondiale en faisant preuve d’innovation dans la gestion de la loyauté, et pour son dévouement envers diverses causes, y compris les arts et les soins de santé ».

Il a commencé à travailler dans le domaine de la fidélisation avec Aéroplan, qui était alors un programme pour voyageurs assidus administré par une équipe de six personnes au sein d’Air Canada. Il a piloté l’opération qui a fait d’Aéroplan une entreprise indépendante en 2002 et son premier appel public à l’épargne en 2005. Rupert a imaginé la transformation d’Aéroplan d’un simple programme pour voyageurs assidus en un programme de fidélisation coalisé haut de gamme, les possibilités de partenariat avec des institutions financières, des fournisseurs de services de voyage et des détaillants; et l’impact qu’un tel programme pourrait avoir sur le marketing  personnalisé.

Cette distinction souligne la vision de l’opportunité d’expansion à l’international qu’offrait ce modèle de fidélisation coalisée, et la croissance  qui a propulsé Aimia au rang de chef de file mondial, présent dans 17 pays (un sujet abordé dans cette entrevue accordée en 2015 – uniquement disponible en anglais).

Rupert est également honoré pour son bénévolat accompli au fil de sa carrière, en particulier dans le domaine des arts (par exemple, dans son rôle actuel comme fiduciaire et vice-président du conseil du Musée des beaux-arts de l’Ontario) et celui des soins de santé (notamment comme président de la Fondation Neuro Canada.)

Rupert se joint à plus de 6 000 Canadiens également investis de l’Ordre pour leur contribution durable au pays, et Aimia adresse toutes ses félicitations aux récipiendaires d’aujourd’hui.