Sécurité et confidentialité des données

///Sécurité et confidentialité des données
Sécurité et confidentialité des données 2018-05-04T12:11:25+00:00
Loading...

Les activités d’Aimia sont fondées sur la confiance. Les clients nous confient leurs données et s’attendent à ce que nous les protégions et les gérions de façon avisée. De même, lorsque les consommateurs adhèrent à des programmes de fidélisation et s’engagent envers des marques, ils veulent s’assurer que leurs renseignements personnels soient en sécurité et qu’ils seront utilisés d’une façon responsable.

Les données, notre actif le plus précieux

Les consommateurs s’attendent au respect de leur droit à la vie privée en échange de leur loyauté. C’est le moins que nous puissions faire en matière de politiques internes, de bonnes pratiques commerciales et d’éthique. Les données sont ainsi notre actif le plus précieux, et leur préservation est une marque de leadership. En respect de notre engagement envers la gestion responsable des données, nous adoptons des mesures élaborées pour assurer, chaque jour, le maintien de la confiance de nos clients et des membres. Nous le faisons en :

  • Ne recueillant et en ne gérant que les données offrant le plus grand potentiel de connaissances utiles;
  • Respectant ou surpassant les exigences légales locales;
  • Investissant dans l’amélioration continue de nos systèmes, technologies et pratiques de gestion des données;
  • Confiant à notre Conseil mondial de la sécurité — composé de notre chef des Affaires juridiques et secrétaire, de notre vice-président, Opérations et initiatives stratégiques, de notre chef des Ressources humaines, de notre chef mondial des informations et de notre vice-président, Gestion de risques – l’autorité d’assurer le suivi des pratiques de sécurité des données dans toutes les régions. Le Conseil collabore avec l’équipe des Technologies de l’information d’Aimia en vue de superviser notre performance en matière de sécurité des données et de gestion des risques émergents potentiels, avec notre tableau de bord mondial de la sécurité;
  • Désignant un responsable de la confidentialité dans chacune des régions pour mener les initiatives, stimuler la collaboration, assurer la conformité, suivre la performance et gérer les enjeux émergents;
  • Mesurant notre conformité sur la base de références de l’industrie et en améliorant constamment nos plans de gestion de crise et de continuité des opérations;
  • Poursuivant l’intégration de nos valeurs TACT relatives aux données – qui décrivent notre engagement envers la transparence, la valeur ajoutée, le contrôle et la confiance.

TACT, nos valeurs en gestion des données

La gestion responsable des données étant un des plus précieux atouts d’Aimia, nous avons développé un ensemble de valeurs TACT qui mettent le consommateur au coeur de tout ce que nous faisons. TACT, l’acronyme anglais de Transparency, Added value, Control, and Trust signifie transparence, valeur ajoutée, contrôle et confiance. Cliquez ici pour voir la video de nos valeurs TACT.

Nos valeurs TACT servent également de fondation commune pour les politiques de vie privée de nos programmes de fidélisation – voir Politique de la vie privée d’Aéroplan.

L’avenir du partage de données

Les consommateurs ressentent-ils un certain pouvoir lorsqu’ils partagent leurs données personnelles avec les spécialistes du marketing? Et perçoivent-ils que les spécialistes du marketing apprécient à sa juste valeur le privilège que leur procure l’accès à ces données personnelles lorsqu’elles sont partagées?

Dans une étude sur l’avenir du partage de données, le Center on Global Brand Leadership de la Columbia Business School, en collaboration avec Aimia, Fa exploré ces questions et d’autres points importants concernant l’attitude des consommateurs à l’échelle mondiale à l’égard du partage des données personnelles, de même que les écosystèmes de données pouvant exister entre les consommateurs et les spécialistes du marketing. Les recherches ont démontré que :

  1. Les gens sont préoccupés par la façon dont leurs données personnelles sont manipulées
  2. Les consommateurs sont plus conscientisés qu’on peut le penser
  3. La confiance envers la marque influence le consommateur dans le partage de ses données
  4. Les offres ont un effet et elles devraient être utilisées stratégiquement
  5. Les tendances à venir

Les chercheurs ont identifié quatre états d’esprit des consommateurs face au partage de données

Les consommateurs n’ont pas tous la même attitude par rapport aux efforts des spécialistes du marketing pour recueillir leurs données personnelles – et leurs comportements ont résolument changé avec le temps. Ce changement peut découler de cas fortement médiatisés de violation de données personnelles, de la croissance exponentielle du volume des communications marketing, d’une plus grande sensibilisation envers les technologies de suivi appliquées à la publicité, une meilleure connaissance des outils pour limiter l’accès des entreprises à leurs données personnelles, et de leur propre expérience avec les marques.

Bien que l’attitude des consommateurs face au partage de données puisse être dans une certaine mesure influencée par l’âge, le sexe, le revenu et l’éducation, la démographie à elle seule ne permet pas de prédire efficacement si un consommateur permettra ou entravera la collecte de ses données. Pour aider les spécialistes du marketing à mieux comprendre la perception des consommateurs et leur comportement lors du partage de leurs données, les conclusions de notre étude ont permis d’identifier quatre états d’esprit distincts en lien avec ce partage.

Les répondants ont été placés dans quatre quadrants selon deux paramètres clés : leur tendance vers une « attitude défensive » et une « attitude permissive ». Leur place sur l’axe de l’attitude permissive envers le partage se fondait sur le fait qu’ils consentaient volontiers, ou à contrecœur, au partage de leur information personnelle avec une marque, dans l’objectif de recevoir des offres et des rabais appropriés. Leur place sur l’axe de l’attitude défensive dépendait de leur propension à adopter un, ou les deux comportements suivants :

  • Fournir des détails inexacts pour éviter de donner leur véritable information personnelle;
  • Prendre des mesures pour limiter l’accès des entreprises à leurs données en ligne.

Voir l’infographie détaillée