Fidélisation pour le bien de tous

///Fidélisation pour le bien de tous
Fidélisation pour le bien de tous 2018-10-01T16:43:25+00:00
Loading...

Note : certains liens mènent à des pages ou des vidéos qui ne sont disponibles qu’en anglais.

La façon la plus simple et la plus efficace d’accomplir notre vocation sociale est de tirer parti de ce qu’Aimia réussit le mieux. En termes pratiques, cela implique d’utiliser la force de nos employés, de nos produits et de nos partenariats pour engendrer des changements positifs. Tel est le principe fondamental derrière la fidélisation pour le bien de tous.

AIDER NOS CLIENTS À RENDRE LE MONDE MEILLEUR

Le secteur de la fidélisation a toujours cherché à récompenser les comportements désirés sur le marché. Mais qu’en est-il de promouvoir la santé et l’air pur, de réduire la faim et de protéger les plus vulnérables de la société? Ce sont des comportements parmi bien d’autres que les entreprises avisées, les ONG et les organismes publics souhaitent promouvoir — en utilisant la fidélisation comme un petit incitatif pour poser les bons gestes.

La fidélisation pour le bien de tous facilite et récompense les gestes que posent les gens en faveur du bien commun. Il s’agit d’une idée novatrice, fondée sur l’écart, bien connu, qui existe entre les intentions des gens (« Je vais faire ce qui est bien… ») et leurs actions (« … peut-être demain »). La fidélisation peut aider à combler cet écart en encourageant les consommateurs à adopter des comportements et créer de nouvelles habitudes plus durables. Ces incitatifs peuvent aller de récompenses offertes pour certaines actions, jusqu’à la possibilité de faire don d’une monnaie de fidélisation à une bonne cause.

Nous avons pour hypothèse qu’en alignant la fidélité des gens à leurs marques préférées, à leur désir de contribuer au bien commun, nous pouvons :

  • Obtenir de nouvelles connaissances afin d’établir des relations plus significatives, particulièrement avec la génération du millénaire.

  • Avoir un impact positif sur la planète et inspirer l’adhésion de partenaires partageant cet idéal.

  • Mettre en lumière des solutions novatrices aux défis du développement durable, inspirer les personnes et mener à l’adoption de comportements plus durables.

UTILISER LA FIDÉLISATION POUR CRÉER DE LA VALEUR SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE

Projets-pilotes de Fidélisation pour le bien de tous : quelques exemples

  • Grâce à la générosité des membres Aéroplan, plus de 700 millions de milles ont été donnés à des organismes de bienfaisance par l’entremise du programme d’entraide Aéroplan. Plus de 300 organismes font partie du programme dont les grands partenaires communautaires suivants: Fondation David Suzuki, Médecins sans frontières, Ingénieurs sans frontières, Fondation Stephen Lewis, MusiCompte, Vétérinaires sans frontières, Fondation Air Canada et War Child Canada. Ces organismes utilisent les milles Aéroplan pour des billets d’avion, des locations de voitures et chambres d’hôtel, pour offrir des prix lors de tirages ou encans dans des événements de financement ou pour acheter des articles tels que des ordinateurs portables. Aimia fait aussi la compensation carbone des vols d’avion effectués avec les milles Aéroplan donnés aux grands partenaires communautaires du programme d’entraide Aéroplan.
  • Aéroplan a une entente pluriannuelle avec Carotte Points Santé, une application mobile de bien-être gratuite qui récompense les Canadiens avec des milles Aéroplan tout en les incitant à faire des choix de vie plus sains.
  • Le programme Vers le Vert d’Aéroplan permet aux membres Aéroplan d’utiliser leurs milles Aéroplan pour acheter des compensations carbone afin de compenser les émissions générées par leurs déplacements et leurs activités quotidiennes.
  • Au Royaume-Uni, Aimia a réalisé plusieurs projets de Fidélisation pour le bien de tous alors qu’elle était propriétaire du programme Nectar. Par exemple, avec le programme Nectar Tag Your Bag en collaboration avec Oxfam dans le cadre duquel les participants recevaient deux points Nectar pour chaque livre (£) que rapportait la vente des article donnés au magasin de vêtements usagés.